Moniteur éducateur / 2017

Statut des candidats 
Demandeur d’emploi
Etudiant
Salarié en poste
Objectif de la formation 
Diplôme d'Etat
Accessible par VAE 
Oui

Le métier

Le moniteur éducateur exerce son activité auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes qui rencontrent différents types de difficultés : familiales, sociales, problèmes de comportement, handicaps physiques ou mentaux. L’action du moniteur est centrée sur le développement, l’épanouissement, les capacités d’adaptation des jeunes pris en charge. Son rôle éducatif s’exerce à travers plusieurs types d’interventions. Il met en place et encadre des activités de soutien scolaire et de loisirs (activités artisanales, expression corporelle ou verbale, ateliers de mécanique, informatique...). Il participe aux divers moments rythmant la journée : repas, lever et coucher. Il intervient en dehors du temps de formation scolaire ou professionnelle des jeunes ou du temps consacré à leurs soins par d’autres membres de l’équipe.

Concernant les adultes et les personnes âgées le moniteur éducateur intervient auprès de publics confrontés à des situations d’inadaptation ou de dépendance pour différentes raisons : handicaps physiques ou mentaux, difficultés sociales, précarité, vieillesse. Il procure à ces personnes une aide pour l’organisation de la vie quotidienne et l’accomplissement des tâches élémentaires (toilette, repas, démarches administratives...).

Durée de la formation

2 ans

Formation théorique

950 heures en centre de formation. Elle a lieu en alternance.

La formation théorique est construite à partir des quatre domaines de compétences identifiés et comprend quatre domaines de formation :

  • DF1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé - 400h
  • DF2 : Conception et conduite de projet éducatif spécialisé - 300h
  • DF3 : Communication professionnelle - 125h
  • DF4 : implication dans les dynamiques partenariales, institutionnelles et inter institutionnelles - 125h

Formation pratique :

La formation pratique comprend, pour les candidats effectuant la totalité du parcours de formation, 28 semaines (980 heures) de stage.

Comment s'inscrire 

Frais d'inscription aux sélections

Frais de sélections: 60 € par épreuve (x3 ) à envoyer par chèque à l'ordre de BUC Ressources, possibilité de paiement en espèces ou virement bancaire.

Modalités de sélection

1 - Epreuve d’admissibilité :
Etape n°1 : une épreuve écrite qui consiste à évaluer les capacités de rédaction, de retranscription et d’analyse du candidat. Cela peut être une synthèse ou une analyse de textes avec des questions. (Durée 3h).
Notation sur 20, le candidat doit avoir au moins la moyenne pour accéder aux épreuves Orales.
2 - Epreuves d’admission :
Etape n°2 : Une épreuve se déroulant en groupe de maximum 12 candidats, évaluée par 2 jurys, qui vise à juger l’aptitude à la prise de parole en collectif ainsi que les qualités relationnelles et capacité d’écoute du candidat. Il peut s’agir d’un débat autour d’un sujet d’’actualité dans le domaine éducatif ou social, ou d’une mise en situation pratique. (Durée 1h30).
Etape n°3 : Un entretien individuel avec deux jurys qui permet d’évaluer le sérieux et la maturité du candidat ainsi que ses motivations et ses capacités d’expression, à partir de la lettre de motivations et du C.V. (Durée 40 minutes).
 

Conditions d'éligibilité au diplôme

Aucun diplôme n'est exigé pour se présenter aux sélections d'entrée en formation.

 

Dispense d'épreuves aux sélections

Les candidats à la formation menant au diplôme d'Etat de moniteur-éducateur titulaires d'un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV ou d'un des diplômes mentionnés à l'annexe IV du présent arrêté ou d'un baccalauréat ou d'un diplôme européen ou étranger réglementairement admis en dispense du baccalauréat ou lauréats de l'institut du service civique sont dispensés de l'épreuve écrite d'admissibilité.

Statuts et financements possibles

Etudiant-subventionné (voie directe) : les candidats ont le statut d’étudiant. La formation est financée par la Région Ile-de-France.
Etudiant-autofinancé (voie directe) : l'étudiant finance lui-même sa formation.
Etudiant-salarié  (situation d’emploi) : les candidats sont salariés. La formation est prise en charge par l’employeur ou dans le cadre de la formation continue (CIF, plan de formation), devis disponible dans la colonne de droite : "documents à télécharger".