Educateur de jeunes enfants / 2017

Statut des candidats 
Demandeur d’emploi
Etudiant
Salarié en poste
Objectif de la formation 
Diplôme d'Etat
Accessible par VAE 
Oui

Le métier

L’éducateur de jeunes enfants (EJE) exerce une fonction d’accueil des jeunes enfants et de leurs familles dans les différents services et établissements pouvant les recevoir. Ses missions se situent à quatre niveaux : Accueil, éducation, prévention, coordination. C’est à partir d’un projet pédagogique, éducatif et social qu’il se donne les moyens d’agir. L’éducateur de jeunes enfants est en lien avec la famille et l’environnement de l’enfant. Il s’attache à favoriser le développement global et harmonieux des enfants, en stimulant leurs potentialités intellectuelles, sensorielles et artistiques.

L’EJE utilise les compétences acquises dans le domaine du jeu, du langage, de la communication non verbale, de l’aménagement de l’espace, de la motricité… La dimension collective est également présente dans les actions proposées afin de favoriser la socialisation du jeune enfant.

L’observation active est l’outil privilégié de l’EJE. Elle lui permet d’interroger sa pratique, de construire une analyse distancée et critique de ses actions.

80% des lieux d’accueil de la petite enfance sont des structures dites « traditionnelles », crèches, haltes garderies. Il peut également exercer en institutions spécialisées ou dans des hôpitaux mais aussi dans des lieux d’éveil, des ludothèques.

Durée de la formation

3 ans

Particularité de la formation

Alors que les crèches bilingues font leur apparition, que la prise en charge du handicap ne correspond pas toujours aux besoins, BUC Ressources propose une formation adaptée sous trois thématiques :

Travailler avec les jeunes enfants, élevés dans un environnement bilingue
Prendre en compte le multiculturalisme
Accompagner le très jeune enfant handicapé dans son développement

Formation théorique

1500 heures en centre de formation, en alternance avec des lieux de stages ou lieu d’emploi

La formation théorique est construite à partir des quatre domaines de compétences identifiés et comprend quatre domaines de formation :

  • DF1 : Accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille - 400h
  • DF2 : Action éducative en direction du jeune enfant - 600h
  • DF3 : Communication professionnelle - 250h
  • DF4 : Dynamiques institutionnelles, interinstitutionnelles et partenariales - 250h

                                                                                               

Formation pratique

La formation pratique se réfère à chaque domaine de formation. Elle se déroule en 4 stages minimum d’une durée totale cumulée de 60 semaines soit  2 100 h

 

 

 

Comment s'inscrire 

Frais d'inscription aux sélections

Frais de sélections: 60 € par épreuve (x3 ) à envoyer par chèque à l'ordre de BUC Ressources, possibilité de paiement en espèces ou virement bancaire.

Modalités de sélection

1 - Epreuve d’admissibilité :
Etape n°1 : une épreuve écrite qui consiste à évaluer les capacités de rédaction, de retranscription et d’analyse du candidat. Cela peut être une synthèse ou une analyse de textes avec des questions. (Durée 3h).
Notation sur 20, le candidat doit avoir au moins la moyenne pour accéder aux épreuves Orales.
2 - Epreuves d’admission :
Etape n°2 : Une épreuve se déroulant en groupe de maximum 12 candidats, évaluée par 2 jurys, qui vise à juger l’aptitude à la prise de parole en collectif ainsi que les qualités relationnelles et capacité d’écoute du candidat. Il peut s’agir d’un débat autour d’un sujet d’’actualité dans le domaine éducatif ou social, ou d’une mise en situation pratique. (Durée 1h30).
Etape n°3 : Un entretien individuel avec deux jurys qui permet d’évaluer le sérieux et la maturité du candidat ainsi que ses motivations et ses capacités d’expression, à partir de la lettre de motivations et du C.V. (Durée 40 minutes).
 

Conditions d'éligibilité au diplôme

Remplir au moins une des conditions ci-dessous :

-être titulaire du baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l'entrée en formation ;
-être titulaire de l'un des titres admis réglementairement en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études dans les universités ;
-être titulaire du diplôme d'accès aux études universitaires ou justifier de sa possession lors de l'entrée en formation ;
-être titulaire d'un diplôme au moins de niveau IV, délivré par l'Etat et visé à l'article L. 451-1 du code de l'action sociale et des familles ;
-être titulaire d'un diplôme du secteur paramédical délivré par l'Etat, homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles à un niveau au moins égal au niveau IV de la convention interministérielle des niveaux de formation ;
-avoir passé avec succès les épreuves de l'examen de niveau défini par l'arrêté du 11 septembre 1995 susvisé ;
-être titulaire du diplôme professionnel d'auxiliaire de puériculture, du certificat d'aptitude professionnelle " petite enfance ", du certificat d'aptitude aux fonctions d'aide médico-psychologique ou du diplôme d'Etat d'auxiliaire de vie sociale et justifier de trois ans d'expérience dans le champ de la petite enfance.

 

Dispense d'épreuves aux sélections

Selon l'arrêté du 16 novembre 2005 (annexe 4), les candidats titulaires d'un diplôme de niveau III du travail sociale sont dispensés de l'épreuve écrite.

Statuts et financements possibles

Etudiant-subventionné (voie directe) : les candidats ont le statut d’étudiant. La formation est financée par la Région Ile-de-France.
Etudiant-autofinancé  (voie directe): l'étudiant finance lui-même sa formation
Etudiant-salarié  (situation d’emploi) : les candidats sont salariés. La formation est prise en charge par l’employeur ou dans le cadre de la formation continue (CIF, plan de formation), devis disponible dans la colonne de droite : "documents à télécharger".